Sainte- Marie, une île chargée d’histoires, de légendes et de mystères..!

Sainte- Marie, une île chargée d’histoires, de légendes et de mystères..!

Lorsqu’on entend parler de Sainte-Marie, on pense tout de suite à ses plages et ses cocotiers, pourtant, c’est une île marquée par l’histoire qui a laissé quelques vestiges, à voir absolument durant votre voyage.

La première église de Madagascar

Si à Madagascar, la majorité des chrétiens sont catholiques, c’est principalement à Sainte -Marie, sur la côte Est que s’est installée cette religion. Et c’est sur l’île que se trouve la première église catholique de tout Madagascar. Construite au 19 ème siècle, la bâtisse surplombe la colline, faisant face à la mer et l’îlot Madame. C’est dans l’autel de l’église que le Père Pierre Dalmond, un des premiers missionnaires du catholicisme à Madagascar, a été enterré en 1847.

L’ÎLE aux FORBANS

Depuis le 17ème siècle, Sainte-Marie a été un repère de pirates . L’île aux Forbans, cette petite île ronde située face à l’îlot Madame et de l’église, a été la résidence de centaines de pirates, comme John Avery et Thomas White… qui terrorisaient les navires marchands des compagnies maritimes qui avaient le malheur de tomber en embuscades dans cette partie de  l’Océan Indien. C’est sur l’île aux Forbans qu’ils accostaient leurs navires, alourdis d’épices, d’or, de pierres précieuses, d’alcools et autres précieux butins . Le mystère du fameux cercle en pierre, en ruines,  donnant sur le vide laisse certains perplexes, d’autres sont emportés dans la rêverie d’une chasse aux trésors improbable. Qui sait ?

Le CIMETIÈRE des PIRATES

Le cimetière des pirates se trouve en face de l’ile aux Forbans. Ce site historique vous ramène quelques siècles en arrière, L’existence de ce cimetière n’est pas étonnante puisqu’au 17ème siècle, l’île abritait déjà un petit microcosme  de pirates, aventuriers,corsaires, flibustiers,forbans, et navires marchands qui se livraient bataille, dans les eaux environnantes. Et rester en vie était la seule idée à défendre ..!

 

 

Selon les mémoires, selon les recherches, et avis d’experts reconnus,  il y aurait autour de Sainte -Marie, plus d’épaves de navires échoués aux fonds des lagunes et des hauts-fonds, que dans toutes les Caraibes, alors amateurs et passionnés , venez revivre les aventures historiques de ces flibustiers , forbans et corsaires avec un tuba et une paire de palmes

( soyez , par prudence , toujours équipés sérieusement, accompagnés et géolocalisés !)